Hébergement entrepreneurial ou auto-entreprise ...

Vous hésitez et c'est normal !

Comment savoir quel est le statut le plus avantageux pour vous ?

Nous vous y aidons ...

Qui peut prétendre au statut d'auto-entrepreneur ?

Toute personne physique, agée de 16 ans ou plus, qui réalise un chiffre d'affaire annuel inférieur à

70 000 € (pour les prestations libérales et les prestations de services), et qui opte pour la franchise de TVA (jusqu'à 33 200 € de CA)

Pour cela, vous devez faire des démarches d'inscription auprès de votre Urssaf.

Et quels en sont les avantages ?

L'avantage principal de ce statut est que c'est un statut "simplifié" ; les cotisations et impôts sont simples à calculer (pourcentage sur votre chiffre d'affaire). Par conséquent, la charge administrative est largement allégée.

Vous êtes également dispensé d'appliquer la TVA jusqu'à 33 200 € de chiffre d'affaire. Au-delà, vous devez modifier vos tarifs et appliquer la TVA à 20 % pour chaque centimes facturés.

Avec ce statut, vous n'avez pas non plus à faire d'avance de frais ... en théorie.

Pas de capital, donc pas de risque !

Et les inconvénients ?

Il y a des plafonds de chiffre d'affaire à respecter scrupuleusement. Pour les activités libérales ou de prestations de services, ce plafond est de 70 000 € (01/01/2018). Et depuis 2018, les seuils de tolérances n'existent plus ; si vous dépassez le plafond de 1 centimes, vous basculez sur le régime de l'entreprise individuelle !

Vous avez également quelques obligations administratives à remplir et des règles de gestion à respecter, et cela même si vous ne faites pas de chiffre d'affaire !

Vous ne pouvez pas déduire vos charges, et comme vous n'êtes pas assujetti à la TVA, vos clients professionnels ne peuvent pas la récupérer. (si vous ne dépassez pas les 33 200 € de chiffre d'affaire ; sinon, il faut recalculer vos tarifs...)

Et pour finir, dans certains cas, vous pouvez être redevable de la Contribution Economique Territoriale.

Est-ce une solution toujours gagnante ?

Car si, au premier coup d'oeil, il peut paraître alléchant de ne payer que 24 % de charges sociales et fiscales, sachez qu'elles sont calculées sur 100 % de votre chiffre d'affaires réalisé. Cela peut s'avérer plus coûteux que de déclarer ses frais, par exemple, et de ne payer de charges que sur la différence, même si ces charges sont de 42 %.
Au moment de prendre votre décision, pensez également à votre avenir ; en effet, le statut d'auto-entrepreneur est loin d'être aussi "intéressant" que le statut de salarié pour votre retraite ...!

 

Le statut d'auto-entrepreneur est peut-être plus avantageux pour vous...
Nous discuterons volontiers de votre projet avec vous pour vous orienter vers la meilleure solution !
  • Facebook Classic

ADPI Portage    -    04 58 11 00 16

mail : info@adpi-portage.com

© 2013-2019 by ADPI Portage - Pont d'Ain. Proudly created with Wix.com